abeilles solitaires

Aller en bas

abeilles solitaires

Message  Admin le Ven 27 Avr - 20:27


Des abeilles solitaires envoyées en mission dans les vergers normands




Elles ne vivent pas en ruche, ne produisent pas de miel, mais elles sont championnes de la pollinisation des cultures : le printemps venu, quelques milliers d'abeilles solitaires élevées par une start-up du Lot et-Garonne sont envoyées en mission pour doper les rendements des vergers. Pour la première fois, elles vont intervenir en Normandie.

Comme les abeilles qui font notre miel (Apis mellifera), ces solitaires
(Osmia cornuta et Osmia rufa)
fertilisent les plantes en butinant, transportant ainsi le pollen d'une fleur à une autre, mais mieux et plus vite.
"Ces abeilles, appelées osmies, étaient déjà utilisées artisanalement par certains agriculteurs en Europe, mais nous sommes pionniers pour notre capacité à les élever en quantité et à les apporter sur une parcelle au moment voulu".








Les osmies, elles, se couvrent mécaniquement de pollen en entrant dans la fleur grâce à leurs poils fournis qui forment comme une "brosse" sur le ventre. Résultat, un taux de pollinisation exceptionnel : plus de 90% pour l'osmie à chaque visite de fleur, trois fois plus que la mellifère.

Surtout, l'abeille domestique est volage ! Avec un rayon d'action pouvant dépasser trois kilomètres, elle a une fâcheuse tendance à délaisser le verger qu'on lui a assigné pour aller butiner ce si attrayant champ de colza voisin..


Les osmies s'éloignent peu de leur abri, 50 à 100 m au plus, "ce qui permet de cibler les cultures", décrypte M. Denis. Surtout, elles sont spécialisées dans le pollen des rosacées (amandiers, abricotiers, pruniers, pommiers, etc.) qu'elles récoltent afin de constituer une réserve de nourriture hivernale pour leurs larves.

Elles butinent très rapidement (jusqu'à 17 fleurs par minute) et "ne repassent jamais deux fois sur la même fleur car elles les marquent"



Vous ne les avez peut être pas vu , mais vous avez du constaté leur travail : les nids



Osmies cornata mâle et femelle



Osmia cornuta et Osmia rufa occupent à 90 % les hôtels à insectes .

C'est comme cela que la Start-up récupère les larves pour la prochaine production : en plaçant à proximité de nombreux hôtels .

Admin
Admin

Messages : 627
Date d'inscription : 02/03/2012

http://lafontaine.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum