Affaire lindecker .bis

Aller en bas

Affaire lindecker .bis

Message  Admin le Ven 11 Aoû - 14:28



Le lundi 12 mars 1956 à Royat (Puy-de-Dôme), le Commissaire de Police Mimile entre dans cette maison où un drame s'est déroulé .
Il est un peu plus de 19 h 00 et de suite il devine que l'enquête sera longue .


Commissaire Mimile , le grand père du célèbre Mimille

Que s'est il passé ?


Alfred Lindecker, employé en qualité d’ingénieur chimiste chez Michelin à
Clermont-Ferrand, quitte son bureau à 18 heures, monte dans sa voiture et
démarre à 18h10. Il emprunte le trajet habituel qui traverse le centre ville avant
d’atteindre sa villa située à l’extrémité ouest du vieux bourg de Royat. L’avenue
du Puy de Dôme se glisse dans l’étroite vallée de la Tiretaine pour rejoindre la
route nationale qui relie Clermont à Bordeaux, au pied du Puy de Dôme. De
rares pavillons bordent le début de l’avenue. La villa est la dernière construction
avant la pleine campagne. Elle est isolée et entourée de verdure. Lindecker arriveà destination à 18h25 et range son auto dans le garage situé sous la villa au niveaude la route.

Pénétrant à l’intérieur de la maison, il découvre le corps inanimé de Jeanine, son
épouse. Elle est vêtue seulement de ses bas et d’un slip. Elle est allongée dans la cuisine.
Les deux bras sont crispés vers le haut. Le révolver est près de la main droite. Alfred reconnaît immédiatement son arme.



A 18h37 il sort la voiture du garage et quitte son domicile pour aller à la
gendarmerie. Le Chef de brigade écoute ses explications et lui répond que c’est
de la compétence du commissariat de police. Le secrétaire de mairie qui
accompagne Lindecker contacte par téléphone le commissariat puis un médecin.
Alfred prévient la tante de Jeanine. Ils regagnent tous les deux la villa. Il est 19
heures. Quelques minutes plus tard le médecin puis la police arrivent.
A son arrivée, le médecin procède aux examens d’usage. Le docteur Guin, n’est
pas médecin légiste et ne possède aucun équipement adapté à la circonstance. Il
constate une blessure sous le sein gauche avec un tatouage de poudre très net et
un orifice avec léger écoulement sanguin sur chacune des deux tempes. Il situe
l’heure du décès aux environs de 15h.

Un corps de femme seulement vêtu d'un slip rose et de bas gris tenus par un porte-jarretelles.



Le soutien-gorge de la victime est coincé sous le corps à la hauteur de l’aisselle
gauche. L’inspecteur saisit l’arme délicatement par la crosse. Lindecker et le
docteur ont déjà manipulée l’arme par le canon. Il s’agit d’un petit révolver de
calibre 7.65 à 6 coups. Le barillet contient trois balles et les deux douilles des
balles tirées. Il manque donc une douille et un projectile... Aucune trace d’un
troisième coup de feu n’est relevée. Ils recherchent dans la cuisine, mais en vain,
la trace d’un troisième tir.

A l'intérieur, la chatte et la chienne de la maison sont côte à côte sur le canapé.
Comme pétrifiées. Une paire de mules traîne entre la salle à manger et la cuisine.



Par contre, la combinaison de la victime sera retrouvée plus tard sous le buffet.
Le sous-vêtement porte la trace d’un coup de feu. Cette constatation conduit
naturellement les policiers à déduire qu’il s’agit du premier tir et que la
combinaison a été retirée après. Par qui et pourquoi ?














Le voisinage connaît assez peu ce quinquagénaire au visage rond et aux yeux bleu d’acier. On sait qu’il est ingénieur chez Michelin après avoir vécu en Indochine et grandi en Alsace (alors allemande). Au travail, on le juge « colérique » et même susceptible lorsqu’on moque son accent prononcé. Avec sa femme, ils forment un couple improbable qui vit « retiré » à l’extrémité de Royat. Elle aime la poésie, il aime les maths ; il croit en Dieu, elle ne croit en rien ; il n'aime pas beaucoup les animaux, elle est adhérente de la SPA et il ne connaît même pas de sa date de naissance... Peut-être un acte manqué pour oublier les 18 années qui les séparent.







Admin
Admin

Messages : 601
Date d'inscription : 02/03/2012

http://lafontaine.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum