Mouche parasitée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mouche parasitée

Message  Admin le Jeu 23 Fév - 14:26




Le nez humain est un champ de bataille pour les bactéries et certaines pourraient se révéler être nos alliées. Nous savions que son mucus (morve pour les intimes) disposait de son propre système immunitaire et très récemment des chercheurs ont découvert un nouvel antibiotique, produit par des bactéries du nez, qui tue les superbactéries résistantes aux antibiotiques, comme le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline


Peschel et ses collègues ont récuré 37 nez pour constater que certains contenaient la bactérie Staphylococcus lugdunensis, qui stop la croissance d’un grand nombre de bactéries infectieuses, y compris le Staphylococcus aureus, l’agent pathogène responsable d’infections au SARM. Pour ce faire, la bactérie Staphylococcus lugdunensis produit un antibiotique, la lugdunine , son arme évolutive contre d’autres bactéries concurrentes vivant dans le nez humain.




Les chercheurs montrent que le S. lugdunesis ou la lugdunine inhibe la croissance de S. aureus dans des cultures cellulaires sur la peau de souris et dans les nez de rats. Ils montrent aussi que les personnes qui ont naturellement le S. lugdunesis dans leurs nez sont moins susceptibles d’avoir S. aureus. En outre, le S. aureus n’a pas développer de résistance à la lugdunine, comme il l’a fait avec d’autres antibiotiques, lorsqu’ils sont exposés à des quantités sous le seuil létal au fil du temps.

.





Le nez est relativement pauvre en ressources pour les bactéries, par rapport à d’autres niches écologiques du corps humain, comme l’intestin ou l’estomac. Les bactéries qui tentent de coloniser le nez sont en forte concurrence entre elles pour la place et les ressources. Le S. lugdunesis a probablement évolué la capacité à produire la lugdunine parce qu’il tue d’autres bactéries qui loge dans le nez.

A l'inverse du don du sang , tout le monde pourra donner .



petit donneur




gros donneur






célébrités




Pour la lugdunine, les chercheurs ont déposé une demande de brevet afin de commencer à négocier avec les compagnies pharmaceutiques pour développer un médicament, ce qui devrait prendre de nombreuses années et beaucoup d’argent.

Déjà , les écolos y voit le moyen de sauvegarder certaines  espèces en danger .







Admin
Admin

Messages : 401
Date d'inscription : 02/03/2012

http://lafontaine.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum